CONTRIBUTION A L?ETUDE DE LA QUALITE DES EAUX D?IRRIGATION DANS LA MITIDJA OUEST : CAS DES EAUX SOUTERRAINES DE LA PLAINE DE L?OUED NADOR

Abdelmadjid Boufekane, Mohamed MEDDI

Résumé


Résumé :
Les eaux d?irrigation proviennent des nappes, qui contiennent d?appréciables quantités de
substances chimiques en solution susceptibles de réduire les rendements des cultures et de
détériorer la fertilité des sols. Dans ce travail, les eaux souterraines de la plaine de l?oued
Nador seront étudiées et classées par zones selon les normes d?aptitude à l'irrigation imposées
par la FAO. Des échantillons d'eau souterraine destinée à l?irrigation ont été analysés ainsi
que l?application de l?approche géostatistique sur ces points d?eau analysés a permis de
sélectionner ces zones. Ce qui nous permet d'émettre des recommandations aux décideurs du
domaine des ressources en eau et de l?agriculture pour pouvoir sélectionner les zones
favorables à l?implantation des puits ou forages destinés à l?irrigation conformément aux
normes internationales.Les résultats d'analyse ont été jugés dans la limite de sécurité adaptée
à des fins d?irrigation. Indemne dans la partie nord de la plaine, quelques paramètres
dépassent la limite admissible (Na et Cl) à cause de l?avancement du biseau salé. Aussitôt,
pour une meilleure gestion de cette nappe et de minimiser ces effets, il est nécessaire de
commencer bien contrôler les débits d?exploitation et le niveau de la nappe et proscrire
l?implantation de forages côtiers devient indispensable et urgente ou même d?arrêté le
pompage dans les forages et puits préexistants dans cette partie nord.

Mots-clés


Irrigation ; Conductivité électrique ; SAR; qualité de l?eau ; salinité ; Géostatistique.

Texte intégral :

PDF