APPLICATION DES RESEAUX DE NEURONES EN INSUFFISANCE DE JAUGEAGE POUR LE TARAGE: CAS DU COTIER ALGEROIS/APPLICATION OF NEURAL NETWORKS FOR THE RATING CURVES IN UNGAUGED RIVER SITES: CASE OF THE ALGERIAN COASTAL BASIN

Ayoub ZEROUAL, Bénina TOUAIBIA, Abdelhadi AMMARI

Résumé


Résumé :
La quantification des apports liquides dans un bassin versant pose problème dans les études de mobilisation, dû soit, au manque appréciable de jaugeages pour l'extrapolation des débits maxima, soit à l'absence des stations hydrométriques. Ainsi, une méthodologie est adoptée consistant non seulement
à extrapoler les débits maxima à partir des jaugeages réalisés au droit des stations hydrométriques mais aussi à développer une approche permettant de prédire la courbe de tarage dans les cours d'eau non jaugés. Le bassin versant "Côtier Algérois" est pris comme zone d'étude. Son réseau hydrographique est très développé avec un réseau de stations hydrométriques très lâche. Pour l'extrapolation des débits maxima, un modèle régressif pouvant expliquer la relation "hauteur-débit"
est recherché à partir des limnigrammes fournis et des jaugeages réalisés. Pour la modélisation de la courbe de tarage dans les cours d'eau non jaugés, les paramètres  hydroclimatiques et morphométriques du bassin versant sont mises à l'épreuve par régression multiple linéaire et en utilisant le concept des réseaux de neurones.


Abstract :
In the basin, the quantification of water resources poses problem in the mobilization studies, due either to the appreciable lack of gauging for the extrapolation of the maximum discharges or to the absence of hydrometric stations. So, a methodology is adopted consisting of not only extrapolating the maximum discharges from the carried gauging, but also in developing an approach which makes it possible to predict the rating curve in the ungauged rivers. The ?Algerian Coastal? watershed is taken
as a zone of study. Its hydrographical network is very developed, but there are not enough hydrometric stations. For the extrapolation of the high discharge, a regressive model to explain the ?stage? discharge? relation is required from the provided limnigrammes and the realized gauging. For the
modelling of the rating curve in the ungauged rivers, the perspective of the watershed characteristics are put to the test by multiple linear regression and by using the artificial neural network concept.

Mots-clés


gauging; artificial neural network; multiple regression; Algerian coastal watershed.

Texte intégral :

PDF