VARIABILITE DES PRECIPITATIONS ANNUELLES DU NORDOUEST DE L?ALGERIE/ANNUAL VARIABILITY OF PRECIPITATION IN THE NORTHWEST OF ALGERIA

Hind MEDDI, Mohamed MEDDI

Résumé


Résumé :
L?Ouest algérien a été le lieu dès la fin des années 1970 d?une sécheresse caractérisée par une
sévérité, une ampleur et une persistance du déficit pluviométrique remarquables. Les 26
postes pluviométriques pris en compte dans cette étude répondent à des critères de
pourcentages de lacunes faibles. La période d?observation (1940/1941-2003/2004) des
différents postes de mesure encadre l?éventuelle période de fluctuation climatique et a permis
de retenir un nombre suffisant de données fiables pour faire une analyse comparative
intéressante du point de vue régional même si la répartition des stations n?est pas toujours
homogène sur l?ensemble de la zone d?étude. Les représentations graphiques montrent qu?au
cours du dernier siècle, l?Algérie du Nord a connu une alternance de périodes sèches et
humides. Il apparaît d?une façon générale une tendance à la hausse de la pluviométrie
couvrant les années 1930 et 1950. La baisse de la pluviométrie est en revanche marquée au
début des années 1940 et au milieu des années 1970. La réduction de la pluviométrie dépasse
36 % dans la région de Mascara et à l?extrême ouest. En revanche, elle est de l?ordre de 20 %
au centre (plaine de la Mitidja). La sécheresse enregistrée durant les deux dernières décennies
n?a connu d?équivalent, ni en durée, ni en intensité sur l?ensemble de la période étudiée. Le
test sur les tendances séquentielles a confirmé l?existence de trois grandes tendances durant le
dernier siècle. Une augmentation dès 1945-1946 qui a fait suite à une phase relativement
sèche et une décroissance des précipitations à partir de la décennie 1970. L?étude de la
persistance de la sécheresse, en utilisant les chaînes de Markov, a montré que, pour avoir une
année non sèche après une année sèche, la probabilité est plus importante au centre du pays
qu?à l?ouest, et pour avoir deux années sèches successives, la probabilité est plus importante à
l?ouest qu?au centre.
Abstract:
West Algeria has been characterized by remarkably severe dryness along with an extensive
and persistent pluviometric deficit since the end of the seventies. This study of the variability
and change in annual rainfall in Northwest Algeria is based on the analysis of 25 stations with
more than 50 years of data. The decrease in rainfall has consequences for the availability of
water resources. The observation period of the various stations frames the possible period of
climatic fluctuation and makes it possible to retain a sufficient quantity of reliable data to
allow an interesting comparative analysis from the regional point of view even if the
distribution of the stations is not always homogeneous over the whole of the study zone. The
charts and analysis show that during this century, the northwest of Algeria has experienced an
alternation of dry and humid periods. We have used several methods to study the nonstationarity
and trend in the series of studied stations. The results show a generally upward
trend covering the thirties and the fifties. The drop in pluviometry was observed during the
beginning of the forties and the middle of the seventies. The reduction of pluviometry exceeds
36% in the Mascara region and in the extreme west. On the other hand, the decrease of
rainfall is about 20% in the centre of Algeria (the plain of Mitidja). The dryness recorded
during the last two decades had no equivalent in duration or intensity throughout the period
studied or the region. The test on sequential trends confirmed the existence of three major
trends during the last century. An increase during the period 1945-1946 was followed by a
relatively dry phase and a decrease in precipitation from the seventies. The study of the
persistent drought, using Markov chains, showed that the probability of a non-dry year after a
dry year is higher in the Center of the country than in the West while the probability of two
successive dry years is higher in the West than in the Central Plains

Mots-clés


Algérie ; chaînes de Markov ; pluviométrie ; sécheresse/Algeria; drought; markov chains; rainfall

Texte intégral :

PDF