IMPACT DE LA MODIFICATION DU REGIME PLUVIOMETRIQUE SUR LES RESSOURCES EN EAU DU NORD-OUEST DE L'ALGERIE

Mohamed MEDDI, Pierre HUMBERT

Résumé


Résume :
L'utilisation de plusieurs procédures statistiques nous a permis de constater une rupture de
stationnante dans des séries hydrométéorologiques mensuelles du nord-ouest de l'Algérie pour
les mois d'hiver et ceux du début du printemps. Ces ruptures correspondent aux résultats déjà
mis en évidence pour les totaux pluviométriques de l'hiver et du printemps, ce qui confirme
l'influence fondamentale des pluies d'hiver sur les totaux annuels pour lesquels on constate les
mêmes ruptures de stationnante. Cette réduction des pluies affecte le renouvellement des
ressources en eau superficielles et souterraines. L'étude de l'évolution des débits de certains
cours d'eau montre
une rupture de stationnante semblable à celle des pluies, c'est à dire à partir des années
soixante-dix. Depuis cette époque, les volumes d'eau écoulés n'ont cessé de régresser, ce qui
nuit aux potentialités des eaux superficielles et au remplissage des barrages de la région qui
constituent le moyen le plus répandu de satisfaire les besoins en eau.
Mots clés : changement climatiques; impact; nord-ouest Algérie; ressources en eau; rupture
de stationnante

Mots-clés


climatic change; impact; northwest Algeria; water resources; change in stationarity

Texte intégral :

PDF