MODELISATION DE LA NAPPE DE LA PLAINE ALLUVIALE DE L?OUED DJENDJEN (JIJEL)/MODELING OF THE AQUIFER OF THE PLAIN OF THE RIVER DJENDJEN (JIJEL)

Abdelmadjid Boufekane, O. Saighi

Résumé


Résumé :
La plaine alluviale de l?oued Djendjen fait partie des plaines côtières de la région de Jijel, elle
referme une nappe libre contenue dans un alluvial quaternaire. Ces dernières années, la
recharge par les précipitations a diminue à cause de la sécheresse. Par ailleurs,
l?accroissement des besoins des populations, des industries et de l?agriculture a nécessité
l?augmentation des pompages, ce qui peut mener à un déséquilibre de la nappe.
Pour éviter de telle situation et pour une utilisation plus rationnelle des capacités de la nappe
du Quaternaire de la plaine alluviale de l?oued Djendjen, une gestion par méthode
mathématique devient nécessaire. Il nous a paru dans le cadre de ce travail, de présenter des
scénarios de gestion basé sur un modèle mathématique : A.S.M « Aquifère Simulation
Model ».
Après une représentation du fonctionnement global du système aquifère, l?utilisation du
modèle mathématique basé sur la méthode des différences finies en régime permanant
améliore la connaissance des caractéristiques hydrauliques de l?aquifère et l?évolution d?un
bilan hydrologique complet. Le calage du modèle a permis de vérifier la fiabilité des résultats
concernant la géométrie et les limites de l?aquifère ainsi que ses paramètres hydrodynamiques
(estimation des valeurs du coefficient de perméabilité et coefficient d?emmagasinement).
La seconde simulation en régime transitoire (exploitation du modèle) à permis de déterminer
l?impact des débits prélevés en les tendances climatiques sur l?évolution piézométrique de la
nappe. Dans ce but, et à l?échéance de 20 ans, des scénarios d?exploitation, ont été envisagés.
Le résultat de la simulation sous les conditions d?exploitations actuelles a conclu une
mauvaise répartition des débits extraits (très dense le long de l?oued surtout dans la partie
médiane), entraînant également une situation critique au nord de la plaine se traduisant par
l?invasion marine. Il apparaît aussi que les eaux souterraines se trouvent dans un milieu de
caractéristiques hydrauliques pratiquement cohérentes sur toute étendue. L?aquifère est
affecté par des variations futilités des différentes caractéristiques hydrodynamiques.
L?exploitation du modèle par la réalisation des scénarios nous a permis de simuler le
comportement futur de la nappe en cas d?une surexploitation. Nous proposons comme
solution l?implantation d?une batterie de forages côtier et d?injecter de l?eau déjà utilisée dans
ses forages ou l?installation des bassins d?infiltration dans la partie amont qui permet
d?augmenter avec le temps le niveau piézométrique et aussi de diminuer la contamination de
la nappe par l?eau salée (ses deux scénarios donnent des résultats très intéressants pour
augmenter les réserves de la nappe. L?implantation de nouveaux forages sur les bordures ne
provoque pas d?importants rabattements au centre de la nappe. Cette opération est plus
intéressante que lorsqu?on augmente le débit d?exploitation des forages et puits déjà existants.
Aussitôt, pour une meilleure gestion de cette nappe et de minimiser ces effets, il est nécessaire
de commencer bien contrôler les débits d?exploitation et le niveau de la nappe, la mise en
place d?une politique de protection des zones vulnérables (axe central et le nord de la plaine)
et enfin proscrire l?implantation de forages côtiers devient indispensable et urgente.

Abstract :
The alluvial plain of the river Djendjen is part of the coastal plains region of Jijel, it closes a
unconfined aquifer contained in a Quaternary alluvial. In recent years, the recharge from
rainfall has decreased due to drought. Moreover, the increasing needs of people, industries
and agriculture has increased the need for pumping, which can lead to an imbalance in the
water.
To avoid such situation and a more rational capacity of the water of the Quaternary alluvial
plain of the river Djendjen, management by mathematical method becomes necessary. It
seemed to us through this work, present management scenarios based on a mathematical
model: ASM ?Aquifer Simulation Model?.
After a performance of the overall functioning of the aquifer system, using the mathematical
model based on the finite difference method in permanent system improves knowledge of
hydraulic characteristics of the aquifer and the development of a comprehensive water
balance. The calibration model was used to check the reliability of results concerning the
geometry and boundaries of the aquifer and its hydrodynamic parameters (estimate values of
the coefficient of permeability and storage coefficient).
The second simulation phase (exploitation model) allowed determining the impact of rates
levied trends in climate change the groundwater. For this purpose, and maturity of 20 years,
operating scenarios were considered.
The result of simulation under the present operating conditions has reached a misallocation of
debits extracts (very dense along the river especially in the middle), also causing a critical
situation in the northern plains, resulting in the water intrusion. It also appears that
groundwater is in a midst of hydraulic characteristics consistent on virtually any body. The
aquifer is affected by variations of different trivia hydrodynamic characteristics.
The operation of the model by achieving the scenarios allowed us to simulate the future
behavior of the water in case of overuse. We propose as a solution implementing a battery of
coastal drilling and injecting water already used in its drilling or installation of infiltration
basins in the upstream which increases with time the level piezometric and also reduce
contamination of groundwater by salt water (two scenarios yield very interesting results to
increase the supply of water. The establishment of new wells on the borders do not cause
significant drawdown in the center the water. This is more interesting than when increasing
the flow of drilling and exploitation of existing wells.
Immediately, for better management of the water and minimize these effects, it is necessary to
start well flow control operations and the level of the water, the establishment of a policy to
protect vulnerable areas (central axis and northern plains) and finally ban the implantation of
coastal drilling is Necessary and urgent.

Mots-clés


Modélisation ; nappe libre ; calage ; surexploitation ; bilan de la nappe ; gestion ;biseau salé./modelling; unconfined aquifer; calibration; overexploitation; the balance sheet; management; salt wedge

Texte intégral :

PDF