EROSION HYDRIQUE EN ALGERIE DU NORD : AMPLEUR, CONSEQUENCES & PERSPECTIVES

Mohamed ACHITE, Bénina TOUAIBIA, Sylvain OUILLON

Résumé


Résumé :
L?érosion hydrique reste un problème majeur en Algérie Septentrionale dont le principal
facteur est le ruissellement dont la répartition spatiale est contrôlée par celles des
précipitations, des caractéristiques géologiques et biophysiographiques (topographie, couvert
végétal,?). L'érosion se manifeste principalement sur les sols en pente et constitue une des
principales causes de dégradation des sols dans les massifs montagneux en zones semi arides.
Elle s?est accélérée suite aux défrichements des forêts et maquis qui protégeaient les sols
sensibles. L?intensité de l'érosion hydrique varie d?une zone à l?autre. La partie Ouest du pays
est la plus érodée, où l'érosion touche 47 % de l?ensemble des terres; suivie du Centre (27%)
et de l?Est (26%). L'érosion spécifique varie de 2000 et 4000 t/km2.an et le taux
d?envasement est supérieur à 15 %. L'Algérie est, de ce fait l'un des pays les plus menacés
dans le monde par l'érosion. L?objectif de cette étude est de présenter l?ampleur de l'érosion
en Algérie du Nord et d'en analyser les conséquences. Les résultats de cette analyse
permettront de classer les zones étudiées et de définir des ordres de priorités en matière
d?aménagements antiérosifs.

Mots-clés


Erosion hydrique ; ruissellement ; Algérie.

Texte intégral :

PDF